Sections tchèques en France (Dijon, Nîmes)

Les sections tchèques en France ont, depuis leur création, vécu au rythme des aléas de l’Histoire. Ouvertes dans les années 20, ces sections connaissent un succès immédiat, que n’ont pas altéré leurs fermetures intermittentes provoquées par la seconde guerre mondiale, puis par la période communiste.

Aujourd’hui au nombre de deux (lycée Carnot de Dijon et lycée Alphonse Daudet de Nîmes), ces sections représentent un des piliers de la coopération franco-tchèque dont elles sont le creuset car elles forment des jeunes Tchèques qui deviennent non seulement bilingues à l’issue de ce cursus, mais connaissent parfaitement les différences culturelles entre les deux pays. Ces jeunes issus des filières tchèques en France sont un trait d’union essentiel entre la France et la République tchèque.