fr  /  cz

Toyen : The Dreaming rebel

 

Toyen : The Dreaming rebel 
Toyen est l'une des artistes tchèques les plus originales et les plus connues du XXe siècle; elle est également devenue célèbre de son vivant en France, devenue sa résidence permanente en 1947. 
Très tôt, Marie Čermínová (1902 Prague -1980 Paris) a adopté son pseudonyme artistique. Il existe deux explications plausibles de son origine. La première serait que le pseudonyme a été inventé par le poète Jaroslav Seifert, la seconde veut que Toyen vienne du mot français - citoyen. En début des années vingt, Toyen étudie à l'Ecole des arts décoratifs chez Emanuel Dite.  Sa rencontre avec le peintre Jindřich Štýrský est décisive pour la vie de cette femme originale et secrète et permettra aux deux artistes de s'inspirer mutuellement.

Les œuvres, érotiques et énigmatiques de Toyen sont toujours empreintes de poésie. André Breton l'a célébrée pour ses peintures et ses dessins.

Partout dans le monde, son œuvre singulière a suscité un intérêt toujours croissant, mais les opportunités de pouvoir la voir dans son intégralité ont été rares.
La dernière grande exposition de l’œuvre de Toyen a eu lieu à Prague en 2000, puis à Saint-Étienne, en France, deux ans plus tard. Étonnamment, il n’y a jamais eu de grande rétrospective à Paris, et Toyen reste quasiment inconnue en Allemagne. Porté par trois institutions prestigieuses ⁠ - ⁠ National Gallery Prague, Hamburger Kunsthalle et Musée d'Art Moderne de Paris ⁠ - ⁠ ce projet international vise à présenter l’œuvre de Toyen  au public européen avec trois expositions et un catalogue détaillé en quatre langues.

La première étape de l’exposition est présentée à la Galerie national de Prague - Manège Wallenstein. L’exposition est conçue de manière chronologique et divisée en chapitres pour refléter les périodes clés de la carrière de Toyen. Elle met également en évidence les thèmes récurrents de l’œuvre de Toyen comme l’érotisme et l’alchimie. L’exposition présente également son vaste travail d'illustration en plus de ses peintures et dessins. Une importance est également accordée aux collaborations de Toyen avec ses amis des groupes surréalistes de Prague et de Paris ⁠ - ⁠ peintres et poètes tels que Jindřich Štyrský, Jindřich Heisler, André Breton, Benjamin Péret, Radovan Ivsic et Annie Le Brun.

Les œuvres sont prêtées par des musées tchèques et européens et des collections privées.
L’exposition a été réalisée par les commissaires Anna Pravdová, Annie Le Brun et Annabelle Görgen.

Son travail est une vraie découverte !

Cette exposition est organisée par la Galerie Nationale Prague, le Musée d´Art Moderne de Paris et Hamburger Kunsthalle.
Elle bénéficie du soutien de l´Institut français de Prague.

Les conférences en ligne :
22/4 Entre l'abstraction et le surrealisme: l'Artificialisme de Jindřich Štýrský et Toyen/Paris1925 -1928, la conférence se déroule en tchèque
FB event ici

29/4 Les fantômes du fascisme et de la guerre dans l'œuvre de Toyen, la conférence se déroule en tchèque
FB event ici

Le visuel inspiré par le collage Vis-à-Vis

Rejoignez-nous


Carte de membre de l'Institut français
Je veux devenir membre
221 401 011  /  info@ifp.cz