fr  /  cz

FEM 2:2 | Les mercredis de l’égalité : La Douleur

2017

Drame, histoire et adaptation littéraire, seconde guerre mondiale, amour, Paris, questions éthiques

De Emmanuel Finkiel

Avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay

Kino 35
Štěpánská 35, Praha 1

Dans le cadre du cycle franco-allemand FEM 2 :2, Das Jahr de l’égalité, le Kino 35 et le Goethe-Institut s’associent pour proposer les mercredis de l’égalités : deux mercredis par mois, une série de projections accompagnées d’interventions présente des perspectives allemandes, françaises mais aussi européennes sur le thème de l'égalité des sexes. 

Le 23 février, le film La Douleur d’Emmanuel Finkiel sera projeté.

Avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel et Benjamin Biolay dans les rôles titres, ce film raconte l’histoire de Marguerite, écrivain et résistante, dont l’époux Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté sous l’Occupation allemande. Tiraillée par l'angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis, elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider. La fin de la guerre et le retour des camps annoncent à Marguerite le début d’une insoutenable attente au milieu du chaos de la Libération de Paris.

Ce film est adapté d’une des nouvelles en partie autobiographiques du recueil éponyme de Marguerite Duras, tiré des ses carnets guerre. Le photographe et metteur en scène Ladislav Babuščák, qui avait mis en scène le texte de l’écrivaine en 2018 à Prague, prendra la parole avant la projection pour une courte introduction en anglais de cette œuvre et de son adaptation.

Ladislav Babuščák (*1985) est un photographe slovaque, commissaire de films et consultant en scénario, dont les intérêts vont du cinéma à la religion, en passant par la philosophie, la littérature et la psychologie. Il est diplômé de l'école de cinéma et de télévision de Prague et a participé à de nombreux programmes d'échange, notamment à la Villa Arson à Nice et au Peggy Guggenheim à Venise.

Son approche multidimensionnelle des arts visuels l'a amené à relier plusieurs disciplines dans son travail et à s'aventurer dans différentes sphères. Après de nombreuses expositions individuelles et collectives, il a été commissaire d'expositions d'art et de sélections de films, a tenu des conférences sur les films muets d'Andy Warhol et le travail photographique de Constantin Brancusi, et a fondé un ciné-club à Prague pour les amateurs de films d'art et d'essai. En 2018, il a fait ses débuts en tant que metteur en scène de théâtre avec une adaptation expérimentale hyper-minimaliste des mémoires de Marguerite Duras - "Douleur". Son séminaire ouvert à la FAMU - " Image et son contexte "- explique le symbolisme visuel et aide les étudiants à penser aux informations visuelles de manière contextuelle. En dépit de la diversité de ses activités créatives, son principal centre d'intérêt reste la valeur transcendantale de la beauté, et son pouvoir d'aborder l'humanisme et la grandeur de Dieu. Il vit et travaille à Prague et à Venise.

 

 

    

Rejoignez-nous


Carte de membre de l'Institut français
Je veux devenir membre
221 401 011  /  info@ifp.cz