fr cz

OPÉRA / I. Stravinski : Le Rossignol et autres fables

OPÉRA / I. Stravinski : Le Rossignol et autres fables


Direction musicale : Kazushi Ono
Mise en scène : Robert Lepage
Scénographie : Carl Fillion
Conception des marionnettes : Michael Curry
Chorégraphie des marionnettes : Martin Genest

Durée : 1h36 entracte compris
Entrée libre

LE ROSSIGNOL
Le Rossignol : Olga Peretyatko
La Cuisinière : Elena Semenova
La Mort : Svetlana Shilova
Le Pêcheur : Edgaras Montvidas
L’Empereur de Chine : Ilya Bannik
Chambellan : Nabil Suliman
Le Bonze : Yuri Vorobiev
Trois émissaires japonais : Philippe Maury, Didier Roussel, Paolo Stupenengo
 
LE RENARD
Ténor 1 : Marat Gali
Ténor 2 : Edgaras Montvidas
Baryton 1 : Nabil Suliman
Baryton 2 : Ilya Bannik
 
PETITES PIECES
Trois pièces pour clarinette seule : Jean-Michel Bertelli
Pribaoutki : Svetlana Shilova
Berceuses du chat : Svetlana Shilova
Deux poèmes de Constantin Balmont : Elena Semenova
Quatre chants paysans russes : Chœur de femmes de l’Opéra national de Lyon
Chœur de l’Opéra national de Lyon
 
Igor Stravinsky (1882-1971) est à l’aube de sa carrière lorsqu’il se lance dans la composition de son premier opéra, en 1908, prenant pour sujet un fameux conte de Hans Christian Andersen : Le Rossignol et l’empereur de Chine. Le premier acte, qu’il termine en 1909, rencontre l’assentiment de Rimski-Korsakov chez qui Stravinsky a appris l’art de l’orchestration. Mais après la mort de ce vénérable maître, Stravinsky met de côté son opéra pour composer L’Oiseau de feu, ballet créé triomphalement à Paris en 1910 et bientôt suivi de Petrouchka et du Sacre du printemps. En 1913 , il décide de reprendre son opéra et d’en composer les actes II et III en vue d’une création au Théâtre Libre de Moscou. Or, après la faillite de celui-ci, c’est Diaghilev qui prend en main le projet. La troupe des Ballets russes crée donc Le Rossignol enfin achevé le 26 mai 1914 à l’Opéra de Paris, dans des décors d’Alexandre Benois et sous la direction de Pierre Monteux. Après un succès de courte durée, Le Rossignol sera repris sporadiquement à travers le monde.
Le spectacle de Robert Lepage présenté en 2010 au Festival d’Aix-en-Provence, en coproduction avec la Canadian Opera Company et l’Opéra national de Lyon, fait précéder Le Rossignol d’un collage de diverses pièces représentatives de la «période russe» de Stravinsky : Ragtime (1918), Pribaoutki (Chansons plaisantes – 1918), Berceuses du chat (1914-1915), Deux poèmes de Constantin Balmont (1954), Quatre chants paysans russes (1914-1917) et Renard (1916).