fr cz

Král nebes

Král nebes


Grands motets pour la liturgie de Michel-Richard de LalandenChantal Santon-Jeffery – soprano, n Reinoud Van Mechelen – ténor, n François Joron – ténor, n Lisandro Abadie – barytonn
LES PAGES & LES CHANTRES du Centre de musique baroque de Versailles – chœursnCOLLEGIUM MARIANUM – orchestre, Jana Semerádová – directeur artistique, Lenka Torgersen – premier violonn
Olivier Schneebeli – chef d’orchestren

La 18e édition du Festival d’été de musique ancienne est consacrée à Versailles, siège des rois de France à la fin du XVIIe et pendant le XVIIIe siècle, et qui fut aussi le principal centre de la vie musicale en France.

Le concert d'ouverture du festival, intitulé Le Roi des cieux (11/7 à l’église Saint Simon et Juda), est consacré aux œuvres composées sous le règne du créateur du château de Versailles, Louis XIV, pour la magnifique Chapelle royale. Il s’agit de grands motets de Michel-Richard de Lalande, qui seront joués, sous la baguette d’Olivier Schneebeli, par un quatuor de solistes internationaux et les chœurs du Centre de musique baroque de Versailles « Les Pages » et « Les Chantres », accompagnés par l’orchestre Collegium Marianum.

Les célébrations pour le Roi Soleil en clôture du festival permettront d’entendre les plus beaux airs d’opéra et des suites tirées de ballets créés pour Louis XIV et composées par Jean-Baptiste Lully, André Campra et André Cardinal Destouches. Le concert, qui sera donné le 7 août 2017 dans la salle Dvořák du Rudolfinum, est exceptionnel car l’orchestre du Collegium Marianum jouera sur des copies des instruments du célèbre orchestre de la cour, les « Vingt-quatre Violons du roi ». La soliste de la soirée sera la soprano Jodie Devos.

11. 7. Le Roi des cieux
Quelle est la différence entre un motet et un « grand motet » ? La taille bien sûr ! Les monumentaux motets de Michel-Richard de Lalande ont été créés pour la vaste Chapelle royale somptueusement décorée, que le fondateur du château de Versailles, Louis XIV, fit édifier pour afficher sa piété. Dans ses motets, De Lalande joue magistralement avec les contrastes entre les parties des chœurs et les airs, dans des compositions qui ne manquent pas pour autant d’originalité au niveau de la composition et ne négligent pas l’accompagnement instrumental.
Les joyaux musicaux de De Lalande, qui seront joués, pour la première fois de l’époque moderne, en introduction de cette édition du Festival d’été de musique ancienne, sont si grandioses que trois ensembles sont nécessaires pour les interpréter : les chœurs du Centre de musique baroque de Versailles « Les Pages » et « Les Chantres », l’orchestre élargi du Collegium Marianum et un quatuor de chanteurs prestigieux : Chantal Santon-Jeffrey, Reinoud Van Mechelen, François Joron et Lisandro Abadie. Réunis le 11 juillet 2017 dans l’église Saint Simon et Juda sous la direction d’Olivier Schneebeli, ils uniront tous leurs forces à celles des deux Saints pour célébrer la dimension spirituelle du Roi Soleil…